Journal d'un branleur - part four

Publié le par Atelier de l'Impasse

Ah ben ça faisait longtemps ! Il faut dire que les activités ne manquent pas et que du coup, le journal était un peu passé à la trappe. Alors voici la quatrième partie du parcours du combattant, avec son désormais classique "prélèvement " (qui n'a plus beaucoup d'interrêt) mais, en guest stars, mes chromosomes. Eh oui, quand on fait ce genre de don, il convient, pour l'administration de tutelle, de vérifier toutes les composantes essentielles du précieux liquide et du donneur (accessoirement). Et je ne sais pas si ça va vous faire un effet boeuf, je ne crois pas en fait, mais moi ça m'a impressionné : j'ai vu mes propres chromosomes. C'est pas donné à tout le monde, ça, de voir ses propres chromosomes. Et comme je ne suis pas un égoïste, je vous les montre aussi :



C'est pas beau ça ? Hein ? Si. Vous noterez au passage la présence du chromosome Y, Le tout petit en bas à droite, qui certifie mon appartenance à la population mâle, au cas ou certain(e)s auraient des doutes. Et c'est pas tout, il y a aussi les résultats du spermogramme, ce qui a une certaine importance pour un garçon de mon âge. Et figure-vous que là aussi, tout va bien. Lisez plutôt :

50% de spermatozoïdes morts ou immobiles, ça fait 50% de vivants ! Et si j'ajoute à ceci la concentration... 110 millions de cellules par mililitre, soit 5 fois la norme. Du sperme de compétition je vous dis. Enfin bon, c'est surtout pour ces personnes qui vont en avoir besoin que c'est bien. On peut dire que ça multiplie les chances de fécondation.

Enfin bref, voilà pour les résultats du spermogramme, et manifestement c'est pas trop mal, sans anomalie chromosomique flagrante. Ouf, me voilà rassuré.

Prochaine étape, la visite chez la psychologue et le dernier don. Allez, encore un petit effort... vivement que ça se termine pasque ça commence à devenir un peu pénible, pour tout avouer.

A la prochaine, donc !

S


Publié dans Journal d'un branleur

Commenter cet article

Marceau 23/04/2009 15:26

Ah ah ah ton chromosome Y est ridiculement petit !